La chronique anachronique de Hubert de Champris – Le Débat interdit

Ariane Bilheran et Vincent Pavan, Le Débat interdit – Langage, Covid et totalitarisme -, Guy Trédaniel éditeur, 354 p., 21,90 €. « L’ouvrage de Bilheran et Pavan est somptueux d’intelligence » écrit l’anthropologue de la santé, Jean-Dominique Michel, dans la préface de ce livre. Mais, répondront les mauvaises langues, le diable est, après Dieu, lui aussi le plus intelligent, le plus...

Euthanasie, du droit de mourir à l’obligation de mourir

Nous sommes en train de débattre du droit de se donner la mort. Beaucoup semblent d’accord pour établir ce droit, par respect de la liberté ou par compassion devant la souffrance. Ils ne le seraient plus s’ils réalisaient au prix de quelles obligations il s’achète. Acquérir un certain droit de mourir, c’est en effet renoncer à un certain droit de vivre. Si la loi pose un droit, quel qu’il soit,...

Dissuasion, désarmement moral, guerre totale et euthanasie

La guerre totale, donc nucléaire, est de nouveau de l’ordre du pensable, du possible. Et par ailleurs, en Occident, nous discutons de la légalisation du suicide euthanasique. On ne voit pas a priori de rapport entre ces deux faits. Pourtant, la conjonction des deux phénomènes est extrêmement inquiétante. Pourquoi ? Parce que la légalisation éventuelle du suicide euthanasique participerait d’une...

Deux implications logiques d’une constitutionnalisation de l’avortement

Les législateurs ont l’obligation de ne pas légiférer dans l’urgence, mais en considérant prudemment les conséquences logiques de leurs décisions. La constitutionnalisation de l’IVG aurait à cet égard deux implications rigoureuses, sans doute inaperçues de ses promoteurs myopes, mais dont chacune n’équivaudrait à rien moins qu’à la rupture du pacte social. Premièrement, on vise à renforcer,...

« Faut-il jeter le bébé avec l’eau du bain ? L’Espagne et son système de santé face au coronavirus », par Nicolas Klein

Il faut dire que l’épidémie de coronavirus qui touche notre voisin ibérique met à rude épreuve son système de santé et entraîne une remise en cause du monde politique notamment du gouvernement socialiste de Pedro Sánchez. Au vendredi 3 avril, l’Espagne compte officiellement 117 710 personnes contaminées par le COVID-19 et 10 935 décès liés à cette maladie.

Santé

« Faut-il jeter le bébé avec l’eau du bain ? L’Espagne et son système de santé face au coronavirus », par Nicolas Klein

« Faut-il jeter le bébé avec l’eau du bain ? L’Espagne et son système de santé face au coronavirus », par Nicolas Klein

Il faut dire que l’épidémie de coronavirus qui touche notre voisin ibérique met à rude épreuve son système de santé et entraîne une remise en cause du monde politique notamment du gouvernement socialiste de Pedro Sánchez. Au vendredi 3 avril, l’Espagne compte officiellement 117 710 personnes contaminées par le COVID-19 et 10 935 décès liés à cette maladie.

lire plus